Nouveau serious game sur la contraception d’urgence

Le laboratoire HRA Pharma lance un serious game qui permet de s’informer de manière originale sur les risques encourus lors d’un échec contraceptif : « Nuit chaude, douche froide ».  Découverte.

Pour rester au plus près de la réalité, abordant le sujet de la contraception d’urgence sans tabou avec un regard bienveillant et dénué de tout jugement moralisateur, le laboratoire HRA Pharma lance le serious game « Nuit chaude, douche froide », qui dispense des informations fiables, essentielles, de manière ludique et interactive.

nuitchaudedouchefroide

Réalisé par l’agence Interaction Healthcare, l’interface permet de prendre part aux aventures d’Amélie, une jeune fille ordinaire, peu encline aux aventures d’un soir et qui pourtant va être confrontée aux conséquences possibles d’une nuit d’amour imprévue avec un garçon inconnu.

Au lendemain d’une nuit « chaude », c’est « la douche froide » pour Amélie ! Le garçon est parti sans laisser de téléphone et la jeune femme n’a que des bribes de souvenirs de cette nuit… que s’est-il passé ? Ont-ils utilisé un préservatif ? Que faut-il faire à présent ?

nuitchaudedouchefroide2

Pour mettre fin aux angoisses d’Amélie, le joueur mène l’enquête avec elle à travers plusieurs choix de scénarios. Au fil de l’intrigue, il découvre les risques auxquels Amélie s’est exposée et les moyens d’y faire face. Chaque conversation avec un personnage est émaillée de questions quizz sur les risques d’IST et de grossesse non désirée. Au fil du jeu, l’internaute fait évoluer Amélie dans son enquête et prend conscience de l’importance d’être
bien informé.

Source : HRA Pharma

 

Pharma War : serious game sur les métiers de l’industrie pharmaceutique

Pour aider les jeunes et les personnes en reconversion professionnelle à découvrir et expérimenter virtuellement les métiers de demain dans l’industrie pharmaceutique, Les Entreprises du Médicament (Leem) lance le serious game Pharma War. Découverte.

À l’occasion des 20 ans de l’Observatoire des métiers des Entreprises du médicament, les Entreprises du Médicament (Leem) lance «  Pharma War », un outil interactif dédié aux jeunes et à toute personne en reconversion professionnelle. Ce jeu vidéo gratuit est destiné à présenter les différentes étapes de la vie du médicament, à mettre en valeur les métiers dans le domaine pharmaceutique, à favoriser les bonnes orientations vers ce secteur d’avenir et à susciter des vocations.

Par une mise en situation ludique et pédagogique reprenant les codes graphiques des jeux sur PC, « Pharma War » permet de se glisser  dans la peau d’un chercheur biologiste, d’une technicienne R&D, d’un cadre de production, d’une responsable des activités anti-contrefaçon et de bien d’autres spécialités…

PharmaWar

Composé de témoignages vivants de jeunes professionnels représentatifs de l’industrie du médicament, cet outil interactif  propose un tour d’horizon rythmé des facettes de chaque métier : attentes et objectifs, compétences et qualités, freins et contraintes…

L’objectif principal du Serious Game est de découvrir le secteur du médicament et l’éventail des métiers qui en découlent en proposant un tour d’horizon des différentes familles professionnelles : recherche, développement, production et commercialisation.

Concept du jeu

Un nouveau virus particulièrement virulent menace l’humanité. L’objectif des joueurs immergés dans l’environnement pharmaceutique est de produire un médicament à temps face à ce nouveau virus. Pour cela, ils doivent identifier les acteurs clefs de la santé les plus adaptés. Pour les aider : des fiches explicatives, des liens et des interviews vidéos sur les différents métiers de la pharmacie depuis la recherche jusqu’à la distribution.

Des jeux d’arcade ponctuent la progression des joueurs. Il s’agit de jeux simples, qui font appel à l’adresse et à la rapidité. Ces phases de détente sont abordées sur un ton décalé et humoristique. Chaque erreur ralentit la production du médicament et permet au virus de se répandre davantage.

A intervalles réguliers, les mini jeux d’arcade apportent une touche ludique au Serious Game. Comme une sorte de récompense, ces mini jeux félicitent les joueurs.

Ce serious game « pharma War » sera testé en décembre auprès de 40 étudiants de facultés de pharmacie (option Industrie), pour une mise en ligne en janvier 2015.

Découvrez le teaser de ce serious game :

L’Observatoire des métiers des entreprises du médicament fête ses 20 ans

Département de la Direction des Affaires Générales, Industrielles et Sociales du Leem, l’Observatoire des métiers des entreprises du médicament exerce depuis 20 ans une veille qualitative et quantitative sur l’évolution des métiers et des compétences de l’industrie du médicament.

Créée en juin 1994, la mission de l’Observatoire consiste à :

  • Anticiper et analyser l’évolution des métiers et de l’emploi
  • Accompagner les entreprises dans leur gestion des compétences, notamment par l’élaboration d’outils
  • Apporter des informations pour l’orientation de la politique « compétences, emploi et formation » de la branche
  • Connaître et faire connaître ces métiers, communiquer auprès des étudiants et des salariés en mobilité
  • Fournir les éléments permettant d’adapter l’offre de formation aux besoins qualitatifs et quantitatifs des entreprises du secteur.

Source : Les Entreprises du Médicament (Leem)

« Le Héros c’est toi ! » : serious game pour enfants hospitalisés

Pour améliorer le confort et réduire les angoisses des enfants hospitalisés, l’association d’infirmiers et médecins anesthésistes « Les p’tits doudous de l’hôpital Sud » du CHU de Rennes a lancé le serious game « Le Héros c’est toi ! ». Découverte.

Pour détendre les enfants, réduire leurs peurs et leurs angoisses tout au long de leur parcours hospitalier,  l’association d’infirmiers et médecins anesthésistes « Les p’tits doudous de l’hôpital Sud » du CHU de Rennes a développé un serious game sur tablette : « Le Héros c’est toi ! ».

Ce projet repose sur l’accompagnement psychologique et humain de l’enfant, afin d’améliorer son vécu, et celui de ses parents, lors d’une intervention chirurgicale. L’idée vient de Nolwenn Febvre, infirmière-anesthésiste au CHU de Rennes, et présidente-fondatrice de l’association : « un soir je suis rentrée à la maison avec des cris d’enfants plein la tête, et je me suis dit qu’il fallait faire quelque chose pour mieux les accompagner. Il était important pour nous qu’ils se familiarisent avec cet univers qui les entoure« .

doudou-banner

Mis à disposition sur tablette, ce serious game propose à l’enfant de se retrouver aux commandes d’un jeu où il est le propre héros de son parcours à l’hôpital. Ce jeu propose notamment :

  • un univers virtuel de la chambre d’hôpital
  • un doudou virtuel pour la découverte des couloirs de l’hôpital jusqu’à la salle d’opération
  • l’ensemble du personnel hospitalier sous forme d’avatars
  • la photo des parents pour faciliter la séparation avant l’opération

Des mini-jeux sont également mis à disposition pour réduire l’anxiété liée à un geste médical et détourner l’attention de l’enfant : memory, chasse aux trésors, sauvetage de poissons, …

Après quelques mois d’utilisation, les premiers retours sont convaincants. L’enfant repart plus sereinement chez lui après l’hospitalisation et l’utilisation de ce jeu permet de réduire l’impact psychologique lié à cet événement dans les mois qui suivent. Cette initiative menée à Rennes a montré la valeur ajoutée du serious games dans la prise en charge d’un patient et suscite beaucoup d’intérêt de la part d’autres établissements hospitaliers en France.

Découvrez la vidéo de présentation de Nolwenn Febvre , aux Tedx de Rennes le 24 mai 2014 :

Source : « Les p’tits doudous de l’hôpital Sud » du CHU de Rennes

France Psoriasis lance le serious game « Théo et les psorianautes »

À l’occasion de sa campagne de sensibilisation dédiée aux jeunes, France Psoriasis lance le serious game « Théo et les psorianautes ». Découverte.

Pour sensibiliser les jeunes au Psoriasis, l’association France Psoriasis lance un jeu pour apprendre aux enfants de 6 à 11 ans, atteints de psoriasis, à mieux vivre et grandir avec leur maladie : « Théo et les Psorianautes ». A travers l’explication de ce qu’est le psoriasis, l’acquisition d’automatismes et de mises en situation de vie courante, ce « serious game » permettra également à l’entourage de l’enfant – parents, fratrie, enseignants et médecins – de mieux les accompagner dans leur quotidien parfois difficile.

sriousgame-theo

Conçu par l’agence digitale en santé Interaction Healthcare,  ce jeu permet aux plus jeunes d’avoir, de façon ludique, des explications sur le psoriasis, des conseils sur les gestes à avoir au quotidien, sur les idées reçues, mais aussi de gérer leur psoriasis dans leur relation avec les autres enfants, face aux moqueries ou réflexions.

Ce serious game propose aux jeunes joueurs de suivre les aventures de Théo pour apprendre avec l’aide de la fée Mia à mieux vivre le psoriasis au quotidien. Sous forme de point and click, Théo et Mia accompagneront au fil de plusieurs jours, le jeune joueur dans les environnements du quotidien où le psoriasis peut être gênant (Piscine, école). Par l’intermédiaire de minis jeux, le joueur tachera de suivre les conseils avisés de Mia et du dermatologue pour adopter les bons réflexes, se soigner et apprendre à gérer le regard des autres.

sriousgame-theo-2

Élaboré par France Psoriasis avec le conseil scientifique du Dr Emmanuel Mahé, dermatologue au Centre Hospitalier Victor Dupouy d’Argenteuil, ce jeu éducatif a été réalisé avec le soutien du Ministère de la Santé.

Source : France Psoriasis

 

VIHdeo game : serious game dédié au VIH par Janssen

Dans le cadre du Sidaction qui s’est déroulé du 4 au 6 avril 2014, le laboratoire Janssen a lancé un serious game dédié au VIH et sa prise en charge. Découverte.

Le laboratoire Janssen réaffirme son engagement dans la lutte contre le VIH en lançant à l’occasion du Sidaction 2014 le serious game « VIHdeo game », réalisé en partenariat avec Sida Info Service,  et destiné aux jeunes âgés de 13 ans et plus.

L’objectif de ce serious game ludique est d’ informer le grand public sur le VIH et de responsabiliser les jeunes âgés de 13 ans et plus, notamment lors de situations à risques. Disponible via la plateforme VIHservices.fr et la page Facebook VIH – SIDA, ce jeu permet de sensibiliser aux risques liés aux rapports sexuels non protégés, à la prévention, aux modes de transmission, au dépistage, au diagnostic et à la prise en charge du VIH.

VIHDeogame

Ce serious game se présente comme une histoire interactive et dynamique qui suit le parcours de soins à travers de courtes scénettes. Le parcours s’adapte et évolue en fonction des interactions du joueur : sélection de personnage,  prise de décision à travers des choix multiples , gain de « rubans d’or » pour chaque bonne réponse… A chaque niveau du jeu sont présentées des informations sur les bons gestes à adopter, les droits, les stratégies de dépistage et l’importance de suivre correctement un traitement.

Grâce à l’immersion au sein de ce jeu, par des animations, quizz et messages pédagogiques, le joueur apprend en vivant virtuellement des situations du quotidien : rencontre fortuite, consultation médicale, vie professionnelle… VIHdeo game propose également à l’internaute de découvrir et de mieux comprendre la vie d’une personne séropositive en rentrant dans la peau d’un malade.

Source : Janssen

4h30 chrono : serious game pour améliorer la prise en charge des AVC

Pour améliorer les conditions de prise en charge des AVC, la Société Française Neuro-Vasculaire (SFNV) a lancé un serious game destiné aux professionnels de santé : 4H30 CHRONO. Découverte.

La Société Française Neuro-Vasculaire (SFNV), avec le soutien du laboratoire Bayer HealthCare, a lancé le serious game 4H30 CHRONO pour améliorer les conditions de prise en charge des AVC. Elaboré par un groupe de travail composé de neurologues et de médecins urgentistes, ce serious game se présente comme un véritable outil pédagogique destiné aux professionnels de santé.

4h30-chrono

« Scénarisé avec un patient, une situation clinique et un modèle de prise en charge type, ce serious game permet aux professionnels de santé d’appréhender toutes les étapes de la prise en charge de l’AVC » indique le Dr Benjamin Bouamra, médecin coordinateur régional filière AVC Franche-Comté.

Accessible depuis le site www.avcVITEle15.com, ce serious game se présente à la manière d’une BD interactive à choix multiples, et s’articule comme un jeu de rôle à terminer dans un temps le plus bref possible, en veillant à éviter les erreurs et oublis dans le circuit de la prise en charge.

Découverte en vidéo :

Source : Société Française Neuro-Vasculaire (SFNV)

Sur le même sujet :

Gluciweb : plateforme de serious games pour les patients diabétiques

L’association Les Diablotines a élaboré avec Zippyware plusieurs serious games pour promouvoir et faciliter l’éducation thérapeutique dans le diabète de type 1 disponibles sur la plateforme Gluciweb.com. Découverte.

Pour faire face aux limites du CGM personnel (Continuous Glucose Monitoring), option thérapeutique complémentaire dans le diabète de type 1, l’association Les Diablotines a développé avec la contribution de la société Zippyware plusieurs serious games destinés aux enfants, aux adolescents et aux jeunes adultes.

Ces serious games sont hébergés sur la plateforme Gluciweb et utilisés en support d’éducation thérapeutique pour le repérage des glucides dans l’alimentation, l’insulinothérapie fonctionnelle en multi-injections, la pompe à insuline et la mesure du glucose en continu. A noter que cette plateforme est disponible en Français et en Anglais.

gluciweb

Différents serious game sont proposés :

  • « Le Méli-Mélo Glucidique », jeux consacrés aux connaissances diététiques : « Cuisines du monde », « Les sucres rapides », « Le plus, le moins », et « Les courses ».
  • « L’Affaire Birman » : jeu d’aventure intégrant les principes de l’insulinothérapie fonctionnelle. Le personnage principal de « L’Affaire Birman » s’appelle Alex, ᅠil est diabétique de type 1 et adapte ses doses selon la technique d’insulinothérapie fonctionnelle. Le joueur devra résoudre les énigmes de l’aventure d’Alex tout en l’aidant au quotidien à gérer au mieux son diabète par la technique de l’insulinothérapie fonctionnelle. Ce jeu est dédié à un public enfant et adolescent.
  • « Time Out » : jeu d’aventures dont le héros est également diabétique de type 1 traité par pompe à insuline, adaptant ses doses selon la même technique. Ce jeu est pour un public plus mature, l’ambiance y est un peu plus sombre.

La plateforme propose à l’issue des jeux une synthèse du comportement thérapeutique du joueur, exportable vers le médecin référent qui peut l’utiliser comme support d’un entretien éducatif.

L’association « Les Diablotines » est une association régie par la loi 1901, née au CHU de Caen, dont l’objet est de développer des supports d’éducation pour les sujets diabétiques.

Source : Les Diablotines