Pharmacovigilance : plateforme de déclaration des effets indésirables en Ile-de-France

Une nouvelle plateforme web pour simplifier et encourager la déclaration des effets indésirables des médicaments par les professionnels de santé et le grand public a été lancée en Ile-de-France : pharmacovigilance-iledefrance.fr. Présentation.

Intégré dans le dispositif national de pharmacovigilance, le site  www.pharmacovigilance-iledefrance.fr est animé par la coordination des 6 centres régionaux de pharmacovigilance (CRPV) d’Ile de France (Cochin, Saint Antoine, Henri Mondor, Fernand Widal, Georges Pompidou, Pitié Salpétrière).

L’objectif de cette plateforme est d’assurer :

  • le recueil et l’évaluation des effets indésirables émanant des patients et des professionnels de santé, et de les transmettre à l’Agence National de Sécurité des Médicaments (ANSM).
  • une mission d’information en matière de pharmacovigilance, notamment en renseignant les professionnels de santé et les patients et en faisant remonter les informations portées à leur connaissance au niveau de l’ANSM (usage abusif, mésusage, produit défectueux…).

Pharmaco-IDF

Un formulaire en ligne permet de compléter directement la déclaration d’effet indésirable. Des informations (alertes, brèves) sur le médicament sont également  disponibles. Dans l’espace grand public, le patient à la possibilité de poser des questions. Un professionnel de santé répondra, pour des raisons de confidentialités par téléphone, par courrier ou par fax.

Source : CRPV

Le meilleur du digital santé – Novembre 2013

Découvrez les dernières nouveautés du digital santé francophone au cours du mois de novembre 2013.

meilleur200Nouveaux sites, blogs, contenus et campagnes web

M-santé

Quantified Self

Médias sociaux

E-santé

Hôpital 2.0

Pharma 2.0

Club Digital Santé (#hcsmeufr)

Etudes, enquêtes & débats

Evènements

Si j’ai oublié quelques nouveautés, n’hésitez pas à m’en faire part…

Publié dans Le meilleur du digital santé. Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Leave a Comment »

L’ANSM lance un espace web dédié à la déclaration des effets indésirables

L’ANSM lance sur son site web un nouvel espace dédié à la déclaration des effets indésirables. Présentation.

Pour simplifier et encourager la déclaration des effets indésirables suspectés d’être liés aux médicaments et prochainement, les incidents liés aux dispositifs médicaux, l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM) lance un espace web  « Déclarer un effet indésirable ».

ansm-effets-indesirables

Disponible depuis le site web de l’ANSM, cet espace permet :

  • à l’internaute de trouver rapidement le produit de santé pour lequel il souhaite faire un signalement
  • d’accéder au formulaire suivant son profil (professionnel de santé, patient/association de patients ou industriel) et aux informations pratiques pour le compléter et le transmettre.

Le formulaire pour le recueil des effets indésirables liés aux médicaments a été actualisé conformément à la nouvelle réglementation, et peut être complété directement en ligne puis transmis par e-mail au Centre régional de pharmacovigilance (CRPV) dont dépend le déclarant. Pour l’ANSM, « cette nouvelle interface, plus lisible et plus simple, pour déclarer les effets indésirables constitue une première étape vers une véritable télédéclaration en ligne ».

Dans cet espace, de nombreuses informations concernant le système de vigilance sont mises à disposition ainsi que pour les professionnels de santé le bulletin des vigilances produit par l’ANSM.

Source : ANSM

Lancement d’une base de données publique sur les médicaments

La base de données publique sur les médicaments, annoncée depuis plusieurs mois, est désormais accessible en libre accès sur le site du ministère de la Santé : medicaments.gouv.fr. Présentation.

En application de l’article 8 de la loi du 29 décembre 2011 relative au renforcement de la sécurité sanitaire du médicament et des produits de santé, la base de données publique sur les médicament a été mise en place par un décret paru dimanche au Journal Officiel (JO).

Disponible partiellement sur le site www.medicaments.gouv.fr, la version finale de cette base de données sera accessible dès le 1er octobre.

La version actuellement en ligne propose de nombreuses information sur 5 thématiques :

  • Qu’est-ce qu’un médicament ?
  • Circuit du médicament
  • Surveillance des médicaments
  • Les génériques
  • Bien utiliser les médicaments

medicaments.gouv.fr

Selon ce décret, cette base de « données administratives et scientifiques sur les traitements ainsi que sur le bon usage des produits de santé est destinée à servir de référence pour l’information des professionnels de santé, des usagers et des administrations compétentes en matière de produits de santé« .

Cette base de donnée sera administrée par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), en collaboration avec la Haute Autorité de santé (HAS) et l’Union des caisses d’assurance maladie, sous l’égide du ministère chargé de la santé.

Elle donnera accès à des informations sur les spécialités pharmaceutiques bénéficiant d’une autorisation de mise sur le marché délivrée en France :

  • composition qualitative et quantitative en substances actives
  • différentes présentations commercialisées,
  • conditions de prescription et de délivrance,
  • indications thérapeutiques
  • informations de sécurité sanitaire

Seront également mis à disposition le prix de vente au public ainsi que le taux de remboursement des différentes spécialités et le cas échéant, la date de suspension, de retrait ou d’arrêt de commercialisation.

Source : Ministère des Affaires Sociales et de la Santé

Cegedim lance le site Infos-Medicaments.com avec BCB

Cegedim annonce le lancement du site web Infos-Medicaments.com, site gratuit à destination du grand public basé sur la BCB (Base Claude Bernard). Présentation.

Le site Infos-Medicaments.com lancé par Cegedim n’a pas vocation à se substituer au médecin ou au pharmacien, il a pour objectif  de promouvoir la sécurité du patient en lui fournissant toute l’information nécessaire sur les médicaments, en l’alertant sur les éventuelles interactions médicamenteuses et en encourageant la pharmacovigilance.

Le site Infos-Medicaments.com se compose de  trois modules :

  • recherche par nom de médicament : recherche via le nom du princeps ou pour les produits OTC, via l’indication avec un lien vers la BCB (Base Claude Bernard) et vers la notice publiée sur le site web de l’ANSM
  • contrôle multi-produits : s’informer sur les éventuelles interactions médicamenteuses entre deux produitset
  • pharmacovigilance : encourager les patients à déclarer les effets indésirables des médicaments avec un lien vers la page dédiée sur le site de l’ANSM.

Source : Cegedim