Best of 2014 Buzz e-santé : sites, campagnes, serious game, médias sociaux

Redécouvrez les principaux articles publiés sur Buzz e-Santé concernant l’actualité du digital santé et de l’e-santé en 2014. Première partie consacrée aux sites web, contenus et campagne web, médias sociaux.

bestof2014Sites web & services

Serious game

Contenus et campagnes web

Infographies

Médias sociaux

 


 

Vous pouvez également retrouver toute cette veille et plus encore sur mes différents scoop it ! :

…et tous les autres canaux :

Infographie pour sensibiliser sur la contrefaçon via Internet

Le Comité National Anti-Contrefaçon (CNAC) a publié une infographie pour sensibiliser le grand public sur la contrefaçon en général via Internet. Présentation.

En France, la lutte anti-contrefaçon est organisée et mise en œuvre au sein du Comité national anti-contrefaçon (CNAC), partenariat public-privé qui vise à renforcer l’échange d’informations et de bonnes pratiques, à coordonner des actions concrètes et à formuler de nouvelles propositions. Créé en 1995, il réunit des fédérations industrielles et artistiques, des associations professionnelles, des entreprises et les administrations concernées par la lutte anti-contrefaçon.

Pour sensibiliser le grand public aux dangers de la contrefaçon via Internet pour la santé, la sécurité le commerce etc, le Comité national anti-contrefaçon (CNAC) a publié une infographie :

infographie_CNAC

Source : Comité national anti-contrefaçon (CNAC)

 

Contrefaçon de médicaments : campagne de sensibilisation par Sanofi

Pour sensibiliser le grand public en Europe sur la contrefaçon de médicament, le groupe Sanofi lance des actions de sensibilisation. Découverte.

Sanofi-contrefaconAvec la campagne « Anti-contrefaçon, Unissons nos efforts », lancée en 2013, le groupe pharmaceutique Sanofi veut sensibiliser le grand public européen au danger de la contrefaçon de médicaments.

Pour le Dr Caroline Atlani, Directrice coordination anti-contrefaçon au sein du Groupe Sanofi, « le grand public n’est pas suffisamment informé de l’existence des médicaments falsifiés et des risques qu’il peut prendre dans certaines situations d’achats. Les médicaments falsifiés représentent un véritable danger pour la santé des patients. Ils peuvent par exemple ne pas contenir la même quantité de substance active que le médicament authentique ou ne pas répondre aux exigences de qualité, d’efficacité et de sécurité des traitements authentiques », souligne notamment

Un site web d’information

Pour sensibiliser les européens à la contrefaçon de médicament, le groupe Sanofi met à disposition un site web d’information et de conseils de vigilance : www.fauxmedicamentsvraidanger.com.

fauxmedicamentsvraidanger

Ce site propose (en français et en anglais) :

  • de l’information sur la contrefaçon, sa définition, les chiffres clés, les risques…
  • des conseils lors de l’achat de médicaments : précaution, vigilance sur l’achat sur Internet, lors de voyage…
  • une présentation de l’engagement de Sanofi contre la contrefaçon
  • un espace d’actualités et des évènements liés à cette thématique

Infographie : la contrefaçon dans le monde

Aujourd’hui, plus de 10% des médicaments dans le monde sont contrefaits.

infographie-contrefacon-mon

Une application mobile : Travel Tips

Pour accompagner et sensibiliser le grand public aux dangers de la contrefaçon lors de voyages, le groupe Sanofi a lancé l’application mobile Travel Tips.

Cette application porte sur les questions relatives à l’achat de médicaments lors de voyages, et propose des conseils et des informations afin d’aider l’utilisateur à se protéger des faux médicaments.

App-travel-tips

apple store

Nouvelle étude sur la perception des européens

Pour mettre en lumière la perception des européens vis-à-vis de la contrefaçon de médicaments, Sanofi a réalisé une enquête avec happycurious en avril 2014 auprès de 5010 personnes en France, en Allemagne, en Italie, en Espagne et au Royaume-Uni.  Ce sont les Français et les Allemands qui sont les plus sensibilisés, alors qu’en Espagne, les répondants semblent moins concernés par la question. Dans l’esprit des personnes interrogées, la contrefaçon est généralement associée à l’univers du luxe et des grandes marques de vêtements.

Quelques chiffres à retenir :

  • seulement 20% d’Européens associent contrefaçon et médicaments
  • 77% déclarent ne pas être suffisamment informés
  • 66% ont déjà entendu parler de la contrefaçon de médicaments
  • 84% des personnes interrogées déclarent n’avoir jamais vu ni identifié de faux médicament
  • 96% des européens estiment que les faux médicaments peuvent être ou sont certainement dangereux.

L’achat sur Internet représente la première source potentielle de diffusion de faux médicaments pour 90% des personnes interrogées :

  • 18% déclarent avoir déjà acheté des médicaments en ligne dont 78% a eu le sentiment de les acheter en toute sécurité
  • 60% de ceux qui déclarent n’avoir jamais acheté de médicaments en ligne ne l’ont pas fait considérant que ces ventes représentaient un réel danger

On observe bien sûr des disparités selon les pays sur l’achat de médicaments en ligne : l’Allemagne et le Royaume-Uni sont plus ouvert à cette pratique que la France, l’Italie et l’Espagne qui se montrent réticents.

Source : Sanofi

Sur le même sujet :

 

Le Leem lance une nouvelle web série : « Médicaments à la maison »

Le Leem lance cette semaine une nouvelle web série sur les les bons réflexes à adopter avec les médicaments : « Médicaments à la maison ». Découverte.

Pour permettre au grand public d’adopter les bons réflexes avec les médicaments, Les Entreprises du Médicament (Leem) lance une nouvelle web série baptisée « Médicaments à la maison » où l’internaute se place dans la peau d’un personnage confronté à des situations de la vie quotidienne.

Après « Un monde sans médicament » en 2012, le Leem lance cette nouvelle web série pour promouvoir le bon usage du médicament à la maison, à l’occasion de la Semaine de la sécurité des patients (organisée par le ministère de la Santé du 25 au 29 novembre 2013).

webserie-leem

Filmée en caméra subjective, avec un ton léger et décalé, la  série aborde avec pédagogie la question des comportements responsables à adopter face aux médicaments dans la vie de tous les jours. Faut-il lire et conserver la notice ? Pourquoi suivre la prescription du médecin ? Peut-on emprunter des médicaments à un ami ? Comment éviter la contrefaçon ?

Ce format vidéo permet à cette  web série de se démarquer par la proximité et l’intimité qu’elle installe avec le personnage principal : on capte le monde par ses yeux et ses oreilles. Les scènes de la vie quotidienne se déroulent dans son appartement et chaque internaute peut s’identifier à lui, à sa compagne ou à son meilleur ami.

Cette web série s’articule autour de 4 épisodes d’une minute : la notice, la contrefaçon, l’observance, le médicament c’est personnel.

Source : Leem

Le Leem lance une série de web documentaires

Le Leem a lancé au cours des dernières semaines une série de web documentaires pour sensibiliser le grand public sur différentes thématiques : sécurité du médicament, contrefaçon, essais cliniques…Découverte.

Comprendre les Essais Cliniques

Ce web documentaire présente les essais cliniques, véritable « pivot » dans le développement d’un médicament, qui permettent de tester le médicament, d’évaluer son efficacité, de définir sa posologie, et établir les effets secondaires.

webdoc-leem-essais-clinique

Lutter contre la contrefaçon de médicaments

Face au fléau de la contrefaçon de médicament, ce web documentaire « La contrefaçon, comment la repérer » a pour objectif de sensibiliser le grand public sur les dangers des médicaments contrefaits à travers des témoignages de professionnels du secteur.

webdoc-leem-contrefacon

La surveillance des médicaments

Le web documentaire « Le Médicament, un produit sous surveillance » propose de suivre le fonctionnement du processus de pharmacovigilance : de la découverte d’un effet indésirable pour le patient jusqu’à la décision finale pour y remédier.

webdoc-leem-surveillance-me

Source : Les Entreprises du Médicament

Pfizer lance une campagne web de sensibilisation sur la contrefaçon de médicament

À l’occasion de la Journée Mondiale Anti-Contrefaçon 2013, le laboratoire Pfizer a lancé, à partir du 13 juin 2013, une campagne web de sensibilisation sur les médicaments contrefaits et les dangers de l’achat en ligne de médicaments.

Aujourd’hui, des millions d’internautes achètent sur internet des médicaments de prescription, sans savoir qu’entre 50 et 90% des médicaments vendus en ligne sont des contrefaçons. Face à ce réel enjeu pour la santé publique, le laboratoire Pfizer lance une campagne sur le Web afin de lutter contre l’achat en ligne de médicaments contrefaits.

Pfizer-contrefacon-2013

Cette campagne, lancée à partir du 13 juin, sera déployée durant tout l’été avec pour objectif de faire passer des messages sur la contrefaçon au travers de chiffres clés illustrant l’ampleur de ce fléau.

Le dispositif de la campagne reprend les codes graphiques des messages d’alerte sanitaire et s’articule autour d’un espace d’information : contrefacon.pfizer.fr. Cet espace propose un contenu riche en informations sur la contrefaçon, complété par un film de sensibilisation aux dangers de l’achat de médicaments contrefaits.

contrefacon.pfizer.fr

Pour promouvoir cet espace, des bannières interactives seront visibles sur des sites internet français et des messages d’alertes s’afficheront en fonction des recherches réalisées par les internautes sur les moteurs de recherche du type Google.

Infographie sur les chiffres clés de la contrefaçon de médicaments

Pour sensibiliser le grand public sur la contrefaçon de médicaments, le laboratoire a également réalisé une infographie présentant les principaux chiffres clés.

infographie-contrefacon-medicaments-pfizer

Pfizer, un acteur engagé dans la lutte contre la contrefaçon de médicaments

Au-delà des campagnes d’information et de sensibilisation, Pfizer et les autorités, ont mis de nombreux outils en place afin de rendre plus difficile la contrefaçon de médicaments : dispositifs anti-copie avec des étuis à fermeture inviolable, des étiquettes « intelligentes », des techniques spécifiques d’impression des conditionnements, et un nouveau code disposé sur chaque boîte, le code Datamatrix. Enfin, Pfizer collabore avec les autorités françaises et internationales afin de repérer les contrefaçons de médicaments et les réseaux de contrefacteurs et ce, afin d’oeuvrer pour la santé publique.

Source : Pfizer

Le Leem lance un nouveau web’doc sur la contrefaçon

Face au fléau de la contrefaçon, le Leem lance sur son site web un webdoc pour sensibiliser le grand public sur la contrefaçon de médicaments. Présentation.

Pour sensibiliser le grand public sur la contrefaçon de médicament, le Leem a publié un webdoc : « Contrefaçon comment la repérer ? »

« Le trafic de médicament connaît aujourd’hui un inexorable essor » rappelle le Leem (Les Entreprises du Médicament). « Dans le meilleur de cas, les faux médicaments ne contiennent aucun principe actif. Dans les situations les plus inquiétantes, ceux-ci sont toxiques. Dans les pays en voie de développement, acheter un médicament y compris dans une officine peut causer la mort. »

webdoc-leem-contrefacon

Ce webdoc propose des interviews de professionnels du secteur qui apportent un éclairage sur l’achat d’un faux médicament ou son authentification. L’objectif est de  comprendre la contrefaçon, reconnaître le faux médicament et combattre la contrefaçon.

Source : Les Entreprises du Médicament