Enquête : les Français et la santé connectée

Le portail de vente en ligne de produits de santé 1001Pharmacies.com a lancé un sondage auprès des Français sur leur ressenti face à objets connectés dans le domaine de la santé. Découverte.

santeconnecteeLe marché des objets connectés est en pleine expansion et le domaine de la santé est un champs de développement immense. Pour connaître les ressentis des Français face au développement de la santé connectée, le site 1001Pharmacies.com a lancé un sondage auprès de ses visiteurs*.

Pour Cédric O’Neill, Pharmacien et co-fondateur de 1001Pharmacies.com, « de plus en plus d’objets sont connectés à notre corps. Ces produits s’immiscent dans notre quotidien, avec pour objectif principal d’améliorer notre santé : pour garder la forme, pour améliorer ses performances, pour prévenir des maladies, pour diagnostiquer l’arrivée précoce de pathologies, etc. Pour l’instant, ces objets sont encore très peu utilisés, notamment à cause de leurs prix prohibitifs. Cependant, énormément de développements sont réalisés, et l’engouement qu’ils suscitent pousse à croire qu’ils deviendront rapidement indispensables aux utilisateurs. Mais que pensent vraiment les consommateurs de ces innovations technologiques ?».

Avec 99% de personnes intéressées par ces objets connectés, inutile de se poser la question de leur appétence pour ces nouveaux produits.  L’utilisation potentielle de ces derniers, quant à elle, diverge considérablement en fonction des personnes. Deux grandes tendances ressortent : le suivi des activités sportives et des performances, ainsi que la prévention de certaines maladies intéressent tous deux prioritairement 65% des personnes interrogées. Le suivi de la qualité du sommeil et le diagnostic de certaines pathologies, quant à eux, attireraient une personne sur deux.

Utilisation des objets connectés :

Santeconnectee1

Pour le suivi de certains paramètres biologiques et la prévention de maladies, les sondés restent cependant très réfractaires à l’autorisation d’implants de dispositifs médicaux. Ainsi, seulement 12% seraient prêts à accepter l’implantation d’une puce qui mesurerait les principaux paramètres biologiques nécessaires au pronostic de certaines maladies. Cependant, 49% accepteraient tout de même de le faire, en cas de réelle nécessité et sur prescription d’un médecin.

Santeconnectee2

Inquiétude autour des données de santé

Le développement de ces objets connectés soulève de nouvelles problématiques quant à la sécurité des données récoltées. En effet, un réel problème éthique se pose sur la gestion de toutes ces données. Car si elles peuvent être analysées pour améliorer la compréhension de certaines maladies, des personnes mal attentionnées peuvent également s’en servir à mauvais escient et être la cause de discriminations. Un trouble qui inquiète près de 70% des sondés.

Top des objets de santé connectée

Parmi les univers qui sont plébiscités par les consommateurs d’objets connectés, 5 catégories arrivent en tête : coach d’activité physique, auto-mesure de la tension artérielle, surveillance du bébé, suivi du sommeil et poids.

  1. Coach d’activité physique
  2. Auto-mesure tension artérielle
  3. Surveillance Bébé

Les bracelets ou montres qui mesurent l’activité physique sont aujourd’hui les objets connectés les plus demandés par les consommateurs. En santé, plus d’1 objet connecté sur 3 vendu est un «coach» mesurant l’activité physique et les performances. Ces objets permettent de mesurer le nombre de pas effectués par l’utilisateur, les distances parcourues, les calories brûlées ou encore les pulsations cardiaques. Certains permettent aussi  d’analyser la qualité du sommeil et de faire office de réveil.

*Méthodologie : Enquête basée sur l’analyse des comportements de 800.000 visiteurs uniques sur internet sur le site 1001Pharmacies du 1er janvier au 15 mars 2015, et sur un échantillon de 200 personnes hors Web représentatives de la population française âgées de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région des personnes interviewées.

Source : 1001Pharmacies.com

Lancement de la montre connectée Withings Activité

Withings lance un nouvel objet connecté de quantified self pour mesurer l’activité physique : la montre Withings Activité.

withings-activitéLa société Withings complète sa gamme d’objets connectés en lançant un nouveau bracelet connecté adoptant le design d’une montre: Withings Activité.

Connecté à l’application mobile Health Mate, ce bracelet permet, à l’instar du Pulse, de tracker le nombre de pas, la distance parcourus, le nombre de calories brûlées ainsi que le sommeil. Nouveauté par rapport au tracker pulse : le bracelet détecte automatiquement les différents modes (sommeil, sport..).

Le Withings Activité propose également comme nouveauté, l’ajout d’un vibreur au sein du bracelet permettant de mettre en place un réveil ou de notifier l’utilisateur lorsqu’un objectif est rempli. L’objectif initial en terme d’activité est fixé à 30 minutes par jour au lieu des 10 000 pas recommandés dans le Pulse.

Autre avantage de ce bracelet-montre, l’autonomie d’un an, possible grâce à l’utilisation d’une pile plate et une étanchéité totale. L’écran de cette montre est également tactile permettant d’afficher les données.

Withings Activité sera disponible à l’automne 2014.

Découvrez Withings Activité en vidéo :

Source : Withings

Neuronaute : le t-shirt connecté contre l’épilepsie par Bioserenity

La start-up Bioserenity a mis au point des vêtements connectés pour prévenir les crises d’épilepsie, afin de mieux les traiter : Neuronaute. Découverte.

La wearable technology commence à s’implanter en France comme l’a récemment montré l’étude de l’observatoire Orange-Terrafemina. Parmi les acteurs sur ce marché émergeant, la start-up Bioserenity, installée à l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière à l’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, a développé des vêtements connectés permettant de surveiller les personnes épileptiques avec plus d’efficacité : Neuronaute.

bioserenity

Ce dispositif innovant se compose d’un t-shirt et d’un bonnet munis de capteurs biométriques et d’électrodes. Ces vêtements sont reliés au smartphone du médecin, du patient lui-même ou de l’un de ses proches via une application dédiée. Les données sont récoltées en temps réel et permettent au patient de suivre l’évolution de la pathologie et d’alerter le médecin en cas de crise pressentie. Avec ces données, le personnel soignant peut adapter le traitement en fonction des résultats recueillis.

bioserenity-2

A travers ces vêtements connectés, Bioserenity pourra mettre à disposition ces informations collectées aux chercheurs de l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière pour mener des études sur l’épilepsie et plus spécialement sur la crise en elle même. Ceci permettre de combler un besoin récurrent des neurologues.

Ce dispositif de vêtements connectés est encore en phase de prototype et devrait être commercialisé courant 2015. « Nous souhaitons proposer la Rolls du vêtement intelligent, et nous nous tournons déjà vers une déclinaison à d’autres maladies, notamment dans les domaines du vieillissement ou du sommeil« , annonce Pierre Frouin, co-fondateur de Bioserenity.

Source : Bioserenity

Visiomed lance la gamme d’objets connectés BewellConnect®

Le groupe Visiomed, spécialisé dans l’électronique médicale, annonce le lancement d’une gamme d’objets connectés : BewellConnect. Découverte.

Face au développement du quantified self et de l’auto-mesure, Visiomed lance une gamme de produits d’autodiagnostic et de bien-être dans l’univers des objets intelligents et connectés.

Pour Eric Sebban, PDG et Fondateur de Visiomed Group, «grâce à la 3ème révolution Internet, celle des objets connectés, et à notre expérience, nous avons les moyens d’aller encore plus loin dans le service rendu à nos clients. Ce lancement est l’aboutissement de 3 ans de travail confidentiel sur le développement des produits intelligents et connectés. Nous arrivons aujourd’hui sur le marché au bon moment avec de très fort éléments et atouts de différenciation sur les produits et services actuellement proposés et allons pouvoir accélérer l’enrichissement de notre offre de produits de santé de nouvelle génération

visiomed

Les objets de la gamme BewellConnect®,  reposant sur le nouveau standard d’interconnexion Bluetooth de dernière génération (4.0 Low Energy), communiquent avec un smartphone, une tablette, un ordinateur ou à une Box afin de collecter, stocker et analyser l’ensemble des données issues de l’appareil de mesure (thermomètre, tensiomètre, tracker d’activité, etc.).

Pour suivre l’ensemble des données l’application mobile BewellConnect permet un suivi personnalisé et procure des conseils sur les conduites à tenir en fonction des résultats obtenus basés sur les standards édictés par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Cette gamme d’objets connectés démarrera par le lancement courant juin en France de deux produits devenus aujourd’hui indispensables dans l’univers de l’autodiagnostic et du bien-être : le thermomètre sans contact et le tracker d’activité.

A noter que Visiomed Group prévoit un plan produit ambitieux au cours des prochains mois avec la commercialisation d’une quinzaine d’objets connectés innovants BewellConnect® d’ici à fin 2015.

Source : Visiomed Group

A la découverte du tensiomètre connecté de Withings

L’entreprise Withings, spécialisée dans le quantified self, met à disposition du grand public un tensiomètre connecté. Présentation.

bloodpressurePartant du constat que l’hypertension affecte aujourd’hui environ un quart de la population mondiale, la société Withings met à disposition du grand public un tensiomètre connecté permettant l’auto-mesure à domicile.

Labélisé « CE Medical », ce tensiomètre, simple d’utilisation, permet d’afficher et de conserver les informations via l’application mobile Health Mate. Les données sont transférées via connexion bluetooth. Les résultats peuvent être comparés aux standards nationaux et une fonctionnalité permet de les partager avec son médecin traitant par mail.

L’application Health Mate est disponible sur iOS et Android :

apple store &   Android app on Google Play

Découverte de ce tensiomètre en vidéo :

Source : Withings

Withings Aura pour un sommeil connecté !

L’entreprise Withings a annoncé la semaine dernière le lancement d’un nouveau produit pour compléter sa gamme d’objets connectés : Aura. Découverte.

Pour compléter sa gamme d’objets connectés santé et bien-être, Withings a annoncé lors du CES 2014 le lancement au printemps prochain de Aura, système connecté qui surveille la qualité du sommeil.

Withings_Aura-600x375

Ce dispositif se compose d’un capteur capitonné à glisser sous son matelas pour enregistrer ses mouvements corporels, son rythme cardiaque et ses cycles de respiration, ainsi que d’une une lampe LED multicolore intelligente objet à poser sur sa table de nuit pour analyser les bruits alentours, la luminosité et la température de la chambre. Cette lampe dispose également d’un programme sonore qui réplique la fréquence du rythme cardiaque pour aider à s’endormir et à se réveiller.

A noter que ce système Aura permet d’enregistrer les données lorsque deux personnes dorment dans le même lit.

Une application mobile  complètera ce dispositif pour consulter toutes ces données et mieux comprendre le sommeil.

Découverte en vidéo :

Source : Withings

Best of 2013 Buzz e-santé : mSanté et Quantified Self

Redécouvrez les principales actualités du digital santé et de l’e-santé de 2013. Deuxième partie consacrée à la mSanté et au Quantified Self. 

bestof2013Applications mobiles

Quantified Self

Etudes & Débats