Bee : dispositif mobile et connecté de suivi pour diabétique

La société suisse Vigilant a mis au point dispositif de suivi du taux de glycémie et des injections depuis le smartphone : Bee. Découverte.

Aujourd’hui, le nombre de diabétiques ne cesse d’augmenter. Aujourd’hui en France, on évalue à 3,5 millions le nombre de personnes atteintes de diabète. Je vous ai présenté récemment l’initiative de la société suisse Vigilant avec son objet connecté pour accompagner les patients diabétiques : la seringue connectée Vigipen.

Vigilant poursuit le développement de dispositif pour accompagner le patient diabétique avec le lancement de Bee. Ce nouveau dispositif permet à son utilisateur de gérer son diabète grâce à un lecteur qui assure le suivi de son taux de glycémie ainsi que ses injections d’insuline et ce, depuis le smartphone.

bee

De petite taille, longueur de 110 mm et largeur de 24,5 mm, ce dispositif Bee peut être utilisé seul ou alors directement fixé sur un stylo injectable à insuline. L’application mobile dédiée, compatible sous Android et iOS, offre la possibilité d’enregistrer les taux de glycémie ainsi que les quantités d’insuline injectées par le stylo connecté. Elle permet également au patient de gérer un carnet de suivi complet avec les données enregistrées et des paramètres d’alerte.

Ce dispositif Bee s’adresse aussi bien aux parents ayant un enfant atteint de diabète que des patients diabétiques âgés. L’intérêt pour le patient est que les données sont directement visibles à tout moment et en tout lieu sur le smartphone via différents graphiques.

Source :Vigilant

Vigipen : seringue connectée pour patients diabétiques

La société suisse Vigilant a présenté lors du CES à Las Vegas début janvier une seringue connectée pour les diabétiques : Vigipen. Découverte.

Dans notre société d’aujourd’hui, le nombre de diabétiques ne cesse d’augmenter. Aujourd’hui en France, on évalue à 3,5 millions le nombre de personnes atteintes de diabète. Je vous ai présenté récemment l’initiative du laboratoire Abbott avec son système flash d’auto-surveillance du glucose Freestylelibre.

Lors de la grande messe technologique au CES de Las Vegas début janvier, la société suisse Vigilant a présenté un nouvel objet connecté pour accompagner les patients diabétiques : la seringue connectée Vigipen.

vigipen

L’objectif de Vigipen est de favoriser le suivi de la pathologie en transformant le smartphone en véritable carnet d’auto-surveillance. Cette seringue connectée, reliée au smartphone en Bluetooth, permet d’effectuer la mesure de glycémie du sang, et injecter l’insuline.

Toutes les données recueillies via la seringue sont colligées dans l’application dédiée sur son smartphone. Il est ainsi possible de suivre ses résultats et de les partager avec des proches ou son médecin.

Pour Laurent Nicolas, directeur marketing de Vigilant, “un diabétique est souvent un peu tricheur : avant d’aller voir son médecin, il remplit son carnet d’auto-surveillance de données un peu bidons” .  Cette seringue Vigipen permettrait donc une meilleure observance des patients.

Vigipen2

Après une première génération de tracker de diabète appelé Bee, Vigilant lance donc avec Vigipen la première solution 100% automatisée de suivi des diabétiques.

Source : Vigilant

 

Observia lance un service novateur pour les patients diabétiques

La société Observia lance un programme de soutien et d’information à destination des patients diabétiques via leur téléphone portable. Découverte.

Ce programme, réalisé en collaboration avec l’Association AXA Prévention, l’Association Française des Diabétiques et le service de diabétologie et d’endocrinologie de l’Hôpital Saint-Louis, s’adresse aux patients ayant des difficultés à suivre leur traitement au quotidien, en prenant le relais de l’équipe médicale entre deux rendez-vous ou deux visites.

En collaboration avec les associations de patients et les sociétés savantes, Observia a ainsi développé une plateforme web qui permet aux professionnels de santé d’envoyer des messages sur le téléphone portable de leurs patients concernant leurs traitements (information, rappel de prises), leurs rendez-vous médicaux, la pathologie ou encore l’alimentation.

www.observia.fr

Ce service s’inscrit dans le cadre réglementaire des systèmes d’information santé défini par l’ASIP Santé (Récépissé CNIL, hébergement agréé des données de santé à caractère personnel).

Ce sont les pharmaciens, du fait de leur proximité avec les patients, qui seront principalement équipés de la plateforme Observia pour le projet sur le diabète. 850 pharmacies membres de réseaux partenaires du projet (Giphar, Qualipharm), pourront ainsi au cours des deux prochaines années accompagner 10 000 patients diabétiques.

Pour information, Observia conçoit et développe des solutions de e-santé pour aider les patients souffrant de maladies chroniques à gérer plus efficacement leur pathologie au quotidien et à vivre mieux. Les programmes développés sont reconnus par les autorités de santé et sont réalisés en collaboration avec les associations de patients, les sociétés savantes et un conseil scientifique qui proposeet valide le contenu médical.

Source : Obervia