Site web de prévention des adhérences par Sanofi

Pour sensibiliser le grand public sur les adhérences, le laboratoire Sanofi met à disposition un site web d’information et de prévention : prevenirlesadherences.com. Découverte.

Alors que les adhérences sont une conséquence très fréquente des interventions chirurgicales, et notamment de la chirurgie abdominopelvienne, peu de Français connaissent leur existence. Pourtant, les adhérences peuvent être à l’origine de complications telles que des douleurs pelviennes chroniques, des occlusions intestinales ou une infertilité. Elles peuvent également générer des ré-opérations et des complications lors d’interventions chirurgicales ultérieures.

Pour sensibiliser le grand public sur les adhérences, le laboratoire Sanofi met à disposition le site web prevenirlesadherences.com.

prevenirlesadherences

Ce site propose de nombreux contenus pour tout savoir sur les adhérences et les prévenir :

  • informations sur les adhérences, définition, les interventions à risque
  • brochure explicative sur les adhérences post-opératoires
  • les actions de prévention : mobilisation des chirurgiens, gestes qui traitent, produits anti-adhérentiels, droit des malades…
  • les conséquences des adhérences : infertilité, occlusions intestinales, douleurs pelviennes…
  • des témoignages, vidéos, fiches pratiques, glossaire…

Infographie pour tout savoir sur les adhérences

Adherence15

Source : Sanofi

Publicités

AbbVie lance la campagne « Ne lui Tournez Pas Le Dos »

Le laboratoire AbbVie lance une nouvelle édition de sa campagne de sensibilisation auprès des jeunes sur les causes de leur mal de dos : « Ne Lui Tournez Pas Le Dos ». Présentation.

Initiée par le laboratoire AbbVie, en partenariat avec l’AFLAR (Association Française de Lutte Antirhumatismale) et l’AFS (Association France Spondyloarthrites), la nouvelle édition de la campagne « Ne Lui Tournez Pas Le Dos » se dévoile sur le web depuis le 8 avril pour sensibiliser les jeunes sur les causes de leur mal de dos.

« Ne lui tournez pas le dos » est une initiative européenne démarrée en 2014 qui vise à sensibiliser le grand public au mal de dos inflammatoire et à optimiser la prise en charge des maladies qui en sont à l’origine. En encourageant les personnes atteintes de mal de dos à consulter leur médecin et à bénéficier d’un traitement adapté, l’objectif de « Ne lui tournez pas le dos » est de réduire l’impact physique et émotionnel et le risque de handicap, tout en améliorant la qualité de vie des personnes concernées.

neluitournezpasledos.fr

Pour Jean-Noël Dachicourt, Directeur de l’AFLAR (Association Française de Lutte Anti-Rhumatismale), « cette campagne a été mise en place pour réduire le délai au diagnostic, aujourd’hui de plusieurs années, pendant lesquels les personnes souffrent. Il est donc indispensable de ne pas tournez le dos à son mal de dos, pour trouver une réponse car le mal de dos n’est pas une fatalité. »

Trop souvent banalisé, le mal de dos lorsqu’il dure depuis plus de 3 mois, peut fortement retentir sur le quotidien des personnes qui en souffrent, et entraîner un retard au diagnostic de plusieurs années. Or, même si dans la plupart des cas, le mal de dos est mécanique, il peut aussi être d’origine inflammatoire, liées à des maladies comme les spondyloarthrites.

Une campagne digitale décalée pour sensibiliser les jeunes

Les premiers symptômes du mal de dos inflammatoire apparaissent généralement chez les adolescents et les jeunes adultes avant l’âge de 40 ans. Or, peu d’entre eux se préoccupent de ce mal persistant, pensant à tort qu’il va disparaître comme il est apparu, jusqu’à ce que les douleurs finissent par prendre le dessus dans leur vie personnelle, professionnelle ou étudiante.

Audacieuse, artistique et musicale sont les maîtres-mots de la campagne digitale lancée sur Youtube, Facebook et Twitter pour interpeller et toucher un maximum de jeunes. L’objectif : sensibiliser ceux qui tournent le dos à leur mal de dos, à travers un clip décalé pour faire le buzz sur le web, et les inciter à se questionner sur leur mal de dos.

 

Un dispositif pédagogique, validé avec des spécialistes des pathologies rhumatismales et les associations de patients est mis à disposition des pharmaciens pour pouvoir aider les personnes à s’interroger sur leur mal de dos avec notamment des brochures d’information donnant des conseils sur la vie quotidienne (faire ses courses, les exercices physiques à privilégier, partir en voyage…).

Source : Abbvie

RED DAY : mobilisation contre les maladies cardio-vasculaires chez la femme

A l’occasion de la journée mondiale de la santé ce 7 avril, l’organisation AJILA lance la campagne Go Red for Women – France pour mobiliser contre les maladies cardio-vasculaires chez la femme. Découverte.

Red DAYLes maladies cardio-vasculaires sont la 1ère cause de mortalité dans le monde. Près de 9 millions de femmes meurent chaque année de ces maladies. Pour combattre ce fléau un mouvement a vu le jour aux Etats-Unis dès 2005 : Go Red for Women. Il est dorénavant relayé dans une vingtaine d’autres pays.

En 2015, AJILA, organisation caritative qui défend les causes d’intérêt général dans les domaines clés de la Santé et de l’Education, développe ce mouvement en France avec l’organisation d’un RED DAY. L’objectif est d’informer, prévenir, savoir diagnostiquer et contrôler les risques pour pouvoir lutter contre les maladies cardio-vasculaires chez la femme.

Campagne #goredforwomen-France sur les réseaux sociaux

A l’occasion du RED DAY ce 7 avril, les internautes sont invités à lancer une alerte rouge. Principe : porter ou mettre en avant la couleur rouge sur des photos ou selfies, puis les poster sur la page facebook Go Red for Women France ou sur le compte Instagram de l’opération.

Lancement d’une étude épidémiologique

Bien que ces maladies soient en augmentation et touchent les femmes de plus en plus jeunes, aucune étude significative n’a encore vu le jour en France sur ces maladies.

A compter du 7 avril, les internautes sont invités à participer à une étude épidémiologique sur le site www.goredforwomen.fr.

Les résultats de cette étude seront publiés fin novembre par le Professeur Montalescot, cardiologue interventionnel et responsable des soins intensifs de l’Institut de Cardiologie de l’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris.

Source : AJILA

Infographie : la démence, une priorité de santé publique

A l’occasion de la première conférence ministérielle sur l’action mondiale contre la démence qui s’est déroulé du 16 au 17 mars 2015, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a lancé une infographie sur la démence dans le monde. Découverte.

La première conférence ministérielle sur l’action mondiale contre la démence qui s’est déroulé du 16 au 17 mars 2015, a réuni des ministres du monde entier, aux côtés d’experts, de chercheurs et de représentants d’associations.

L’objectif de cette conférence était de sensibiliser au défi que représente la démence pour la santé publique, de faire mieux comprendre la responsabilité des gouvernements pour relever ce défi, et de souligner la nécessité d’une action coordonnée aux niveaux mondial et national.

Infographie-demence

Source : Organisation Mondiale de la Santé (OMS

 

Agir thrombose : nouveau site web sur la thrombose veineuse ou artérielle

Le laboratoire Sanofi lance un nouveau site web dédié à la thrombose veineuse ou artérielle : Agir thrombose. Présentation.

Pour mieux comprendre la thrombose veineuse et artérielle, le laboratoire Sanofi met à disposition du grand public et des patients un nouveau site web proposant un contenu pédagogique, intuitif et pratique : agir-thrombose.fr.

Aujourd’hui, « la thrombose, qui désigne la constitution d’un caillot sanguin, représente un problème majeur de santé publique », indique le laboratoire Sanofi. Elle peut entrainer des pathologies graves et fréquentes au niveau veineux ou artériel : phlébite, embolie pulmonaire, complications au niveau du coeur (angor, infarctus du myocarde) ou du cerveau (AVC).

Agir-thrombose

Ce site web s’adresse aux patients atteints ou à risque de thrombose veineuse ou artérielle, et met à disposition des informations complètes sur la thrombose veineuse (phlébite, embolie pulmonaire) et artérielle (infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral, artériopathie des membres inférieurs).

Le laboratoire propose également des explications sur les mécanismes de la maladie et sa prise en charge, des conseils de prévention, des vidéos, des schémas explicatifs ainsi que des brochures en téléchargement pour compléter ces informations.

Source : Sanofi

Braun propose une nouvelle gamme de tensiomètre

La société Braun propose une gamme de tensiomètres pour surveiller sa tension facilement et depuis chez soi. Présentation.

En France, l’hypertension artérielle touche environ 20% de la population adulte. Les personnes souffrant d’hypertension artérielle sont trois fois plus susceptibles de développer une maladie cardiaque ou un AVC, que les personnes ayant une tension artérielle normale.  L’hypertension artérielle s’accompagne rarement de symptômes : la seule façon de savoir si nous en souffrons est de mesurer la tension artérielle régulièrement.

Braun_logoSurveiller sa tension artérielle est donc la clé pour une bonne gestion de sa santé et de son bien-être.  Braun offre la possibilité de surveiller sa tension artérielle de manière régulière et à la maison en proposant une large gamme de tensiomètre.

Braun s’appuie sur son expertise, comme le thermomètre auriculaire ThermoScan®, pour proposer une gamme d’outils de qualité pour mesurer sa tension. La société souhaite rendre la surveillance de la tension simple et accessible à tous, de sorte qu’elle n’entrave pas le quotidien mais au contraire qu’elle l’améliore. Les deux gammes de tensiomètres Braun ont été développées pour convenir à différents besoins et à divers modes de vie.

Validés cliniquement suivant le protocole de la Société Européenne d’Hypertension, ces tensiomètres offrent une précision cliniquement prouvée et démontrée dans un grand nombre d’études cliniques.

Cette gamme propose notamment des tensiomètres poignet, conçus pour être faciles à utiliser :

  • BPW4300_Humanity_300dpi_RGBmodèle Braun VitalScan™3  (BBP2200) : compact et léger, il est doté de la technologie de détection d’arythmie cardiaque. Il peut enregistrer jusqu’à 90 mesures et offre un guide de démarrage rapide à la fois sur l’écran et sur la manchette
  • modèle Braun VitalScan™5 (BPW4300) : tensiomètre au poignet haute de gamme, il détecte le rythme cardiaque irrégulier du cœur et l’hypertension matinale. Le logiciel BP Smart Manager (CD inclus) permet à l’utilisateur de télécharger les résultats sur son ordinateur, de les enregistrer, de les analyser et de les envoyer à son médecin. Il enregistre jusqu’à 180 mesures à travers 2 profils d’utilisateur et indique la date et l’heure de prise de chaque mesure.

Idéal pour ceux qui recherchent la qualité haut de gamme et des dispositifs avancés, Braun propose une gamme de tensiomètres au bras : Braun ExactFit:

  • BP6000_Humanity_300dpi_RGBmodèle Braun ExactFit™3 (BP6000) :  mesure la tension artérielle ainsi que la fréquence cardiaque. l est capable de garder en mémoire 2 fois 40 contrôles ainsi que la date et l’heure de prise, et génère la moyenne des 3 dernières mesures. Inclut deux tailles de brassards (tailles S/M et L/XL), ce qui permet de s’adapter à plusieurs utilisateurs.
  • modèle Braun ExactFit™ 5 (BP6200) :  peut enregistrer jusqu’à 120 mesures pour deux utilisateurs. En outre, il permet une détection du rythme cardiaque irrégulier et de l’hypertension matinale. Sa fonction ‘moyenne’ avancée fournit une vue complète de la santé cardiovasculaire sur les 7 derniers jours.

Source : Braun

Withings lance le Withings Health Institute

Le leader Français de la santé connectée Withings a lancé il y a quelques semaines son institut d’études baptisé Withings Health Institute. Découverte.

Aujourd’hui, la santé connectée constitue une révolution pour la prise en main de sa santé et l’avènement d’une médecine préventive, prédictive et personnalisée. La donnée a une place fondamentale dans ce véritable changement de paradigme pour la médecine. L’analyse des données issues de la santé connectée doit permettre d’optimiser chaque jour le pilotage du système de soins.

Face à ce constat, la société Withings a lancé il y a quelques semaines le Withings Health Institute qui œuvre à la diffusion d’études inédites pour accélérer la révolution de la santé connectée.

Withings-health-institute

Il s’agit d’un portail unique destiné à la diffusion des nouveaux savoirs générés par les objets connectés, élaboré en collaboration étroite avec des médecins et des instituts de recherche pour offrir au public des analyses pertinentes élaborées selon des méthodologies scientifiques rigoureuses. On y trouve des analyses inédites élaborées par Withings, les dernières actualités de la santé connecté et des résultats d’études scientifiques. Citoyen, chercheur, médecin, décideur public, chacun y trouvera un contenu éclairant sur les nouveaux usages.

Cette plateforme met à disposition des internautes une bibliothèque de ressources où l’on peut consulter et télécharger ebooks, livres blancs, infographies…autour de du quantified self et de la santé connectée. On y trouve des études et livrables développés par Withings autour de l’activité, du sommeil ou du poids et des ressources externes permettant un meilleur éclairage.

Un livre blanc sur la santé connectée

withings-livre-blanc-sate-cParmi les ressources mises à disposition, Withings propose un livre blanc sur la santé connectée en collaboration avec des médecins spécialistes de l’automesure, qui dresse un panorama des nouvelles pratiques médicales issues de la révolution de la santé connectée.

Il fait le point sur la littérature scientifique et médicale, et détaille les bienfaits de l’automesure. Il analyse le changement de paradigme pour le système de soins, le potentiel en matière de gestion des maladies chroniques et l’évolution attendue dans la relation médecin-patient. Enfin, il formule plusieurs propositions pour accélérer l’avènement d’une médecine préventive, personnalisée et prédictive.

Un Observatoire de l’activité physique

Withings a également mis en place un Observatoire de l’activité physique, véritable outil de veille en temps réel sur le niveau d’activité physique des Français. Les données de cet observatoire sont issues des mesures des trackers d’activité de la gamme de produits Withings.

Cet observatoire permet de suivre en temps réel la prévalence des principaux facteurs de risque liés aux modes de vie : la sédentarité, le surpoids et l’obésité ou encore la pression artérielle élevée. On y trouve de façon interactive les données et informations exclusives recueillies auprès de la communauté Withings. Quelle région française est la plus touchée par le phénomène de sédentarité ? Toutes les tranches d’âge sont-elles concernées ?

observatoire-withings

Prochainement, l’observatoire sera complété des données de la communauté concernant la pression artérielle et la masse corporelle.

Source : Withings