Buzz Comptoir : réseau social dédié aux préparateurs en pharmacie

La société RCA Factory Healthcare a lancé il y a quelques mois le premier quotidien et réseau social dédié aux préparateurs en pharmacie : Buzz Comptoir. Découverte.

Créé par RCA Factory Healthcare, Buzz Comptoir propose chaque jour des informations et des conseils utiles au comptoir. Après moins de 10 mois d’existence, ce premier réseau social dédié aux préparateurs en pharmacie a déjà séduit plus de 5 700 membres.

Les préparateurs en pharmacie sont souvent les premiers interlocuteurs des nombreux patients qui rentrent dans les officines chaque jour. Sous la responsabilité du pharmacien, ils jouent un rôle clé de conseil dans le bon usage des médicaments. Buzz Comptoir, premier site d’information communautaire dédié aux préparateurs en pharmacie, les accompagne donc dans leur métier et leur facilite le quotidien au comptoir.

Buzzcomptoir

Sous différentes formes, les contenus présentent à la fois une approche informative, pédagogique et ludique, et permettent aux membres d’échanger entre eux :

  • trois nouveaux articles sont postés chaque jour pour informer les préparateurs sur l’actualité qui va « buzzer » au comptoir, pour un conseil adapté et des réponses pertinentes, sur des thématiques telles que « Comment réduire de moitié la durée d’un rhume » , « Dix conseils pour vos patients asthmatiques » ou encore l’information sur les évolutions de l’environnement de la pharmacie.
  • une vidéo « tuto »hebdomadaire apporte trucs et astuces sur des thèmes comme l’animation du point de vente, mais aussi l’environnement de la pharmacie. Par exemple : « la vente en ligne des médicaments », « La douleur de l’enfant » ou « les règles du merchandising ». Chaque vidéo est associée à un quiz qui permet de tester ses connaissances et gagner des points et «badges d’expertise ».

Du Buzz pour des oeuvres caritatives

Sur Buzz Comptoir, chaque préparateur peut cumuler des points en Buzzant des articles de la plateforme, en commentant mais également en répondant aux quiz associés aux tutos. Ils permettent de suivre et mesurer sa progression : tous les 300 points, on passe au niveau supérieur. Plus on progresse, plus on fait progresser la communauté. Les points seront par la suite transformés en dons pour une œuvre associative.

Buzzcomptoir-points

Jusqu’à la fin de l’année, avec le soutien institutionnel d’UPSA, Buzz Comptoir engage sa communauté à se mobiliser pour l’association Le Rire Médecin qui  propose des interventions de clowns auprès des enfants hospitalisés pour les aider à mieux vivre leur séjour. Chaque point gagné sur la plateforme, au travers d’une interaction, est transformé en don.

Source : RCA Factory Healthcare

Nouvelle version pour Carenity

Le réseau social dédié aux patients et à leurs proches lance une nouvelle version de son portail web. Découverte.

Pour répondre aux attentes de ses membres, le réseau social Carenity fait peau neuve en prenant en compte les avis et suggestions des utilisateurs et en axant cette nouvelle version sur la simplicité d’accès et d’utilisation.

Pour rappel, premier réseau social dédié aux malades chroniques en France, Carenity met à la disposition de ses membres une information médicale de qualité, des espaces communautaires sécurisés et modérés et des applications personnalisées de suivi de la maladie.

carenity

Quelques nouveautés

  • La multi-pathologie : possibilité de renseigner plusieurs maladies avec le statut de son choix (patient, proche ou intéressé par la maladie).
  • Une nouvelle page d’accueil qui reprend les infos de l’ancien fil d’actualité réorganisé par blocs. L’accès rapide aux principales fonctionnalités a été privilégié.
  • L’actu Santé : accès à un plus grand nombre de contenus liés de près ou de loin à sa maladie.

Quelques améliorations

  • Plus de place aux amis : accès au fil d’actu de ses amis, visualisation de qui a consulté son profil et qui est connecté ou non. Une fonctionnalité tchat arrivera prochainement.
  • Les groupes de discussions remplacent le terme « forum ». Un groupe peut être ouvert à une ou plusieurs maladies, ce qui permet l’échange entre des maladies similaires.
  • Les succès remplacent les badges. Ils récompenseront les membres les plus impliqués (historique des participations conservé).
  • Une aide plus présente que que l’on peut activer ou désactiver à tout moment.

Source : Carenity

Sur le même sujet :

Pharma-Réseau : plateforme communautaire pour les professionnels de la pharmacie

Un nouveau réseau social dédié aux professionnels de la pharmacie est apparu sur la toile : Pharma-reseau.com. Présentation.

Créé par des pharmaciens, Pharma-reseau.com a pour objectif de permettre à l’ensemble des professionnels de la pharmacie (pharmaciens, préparateurs, partenaires de l’officine, étudiants) de se rencontrer, échanger et développer leur réseau professionnel.

Pharma réseau

Cette plateforme propose différentes fonctionnalités :

  • la gestion de contacts pour développer son carnet d’adresses professionnelles
  • la création de groupes pour organiser des discussions, échanger et partager des documents (photos, vidéos…)
  • la mise à disposition de questions/réponses pour développer son expertise et interroger ses confrères
  • un agenda des principaux évènements professionnels
  • un espace de petites annonces (emploi, stage, cession d’officine…)
  • un accès à des flux d’actualités professionnels

Source : Pharma-Réseau

A la découverte de Carenity

Attendu depuis de nombreuses semaines, Carenity, premier réseau social dédié aux patients et à leurs proches, vient d’être officiellement lancé. Rencontre avec son fondateur Michael Chekroun.

Bonjour Michael, pouvez-vous vous présenter ?

Bonjour, je m’appelle Michael Chekroun, j’ai 33 ans et je suis le fondateur de Carenity. Au cours de ces dix dernières années j’ai travaillé dans le conseil, essentiellement dans le secteur de la santé. Avant de me lancer dans l’aventure Carenity, j’étais le responsable de l’équipe Healthcare chez Ernst & Young Corporate Finance.

Comment est venue l’idée de Carenity ?

L’idée de la création d’un réseau social pour les patients procède d’une expérience personnelle. Lorsque j’ai voulu aider un membre de ma famille à trouver de l’information sur sa maladie et sa prise en charge, j’ai été frappé par l’abondance des sites Internet dédiés à la santé. Malgré cette profusion, je n’ai pas trouvé de site permettant un échange direct entre patients pour mieux comprendre sa maladie, mieux savoir comment vivre avec, poser des questions que l’on n’ose pas poser à son médecin, partager avec des personnes qui ont les mêmes questions ou les mêmes besoins que soi.


Je n’ai finalement trouvé mon bonheur qu’aux Etats-Unis et au Canada, mais avec des sites en langue anglaise et souvent très complexes dans leur utilisation. Etant convaincu que ce besoin était largement diffusé au sein de notre pays, j’ai décidé de me lancer et de créer un site communautaire dédié aux patients et à leurs proches : enfants, parents, conjoints, amis, etc.

Quelles fonctionnalités sont proposées par Carenity aux patients ?

De nombreuses fonctionnalités sont déjà disponibles. Une fois inscrit sur Carenity, chaque membre a la possibilité de 1) rejoindre une communauté (liée à sa pathologie) pour partager ses expériences, témoignages, conseils pratiques avec d’autres personnes affectées par la même maladie ; et 2) suivre l’évolution de sa santé grâce à des outils spécifiques développés en collaboration avec des associations de patients et des professeurs de médecine. Ainsi, le patient qui utilise ces outils pourra mieux suivre dans le temps l’évolution de sa condition. En actualisant régulièrement ses « indicateurs » dans son Profil Santé (symptômes, traitements médicamenteux, etc.), l’utilisateur a accès à une synthèse graphique précise et détaillée qu’il peut ensuite partager avec son médecin pour une consultation plus riche et plus efficace. Le patient peut également créer son réseau de contacts afin de partager ses expériences vécues, pour échanger sur les difficultés rencontrées dans sa vie personnelle et professionnelle, mais aussi pour partager des conseils pratiques permettant d’améliorer le quotidien.

D’autres applications pratiques sont disponibles : un outil de rappel de ses rendez-vous médicaux, une base de partage de connaissances entre patients, une messagerie privée, etc.


Peut-on dire qu’il s’agit d’une version française du site PatientsLikeMe ?

Comme je l’ai indiqué, je me suis inspiré de modèles qui ont déjà fait leur preuve outre-Atlantique. Ceci dit, j’ai adapté ces concepts à la réalité médicale, culturelle et juridique française. A titre d’exemple, j’ai travaillé avec des associations de patients très en amont pour réaliser un outil qui réponde entièrement aux besoins des patients. Or les associations de patients sont absentes d’un site comme Patients Like Me. Les contraintes réglementaires étant encore plus drastiques en Europe qu’aux Etats-Unis, j’ai choisi de présenter mon modèle de collecte de données anonymisées à la CNIL (Commission Nationale Informatique & Libertés), de manière proactive et en toute transparence, modèle qui a été validé. Autre spécificité, la participation de médecins de renom pour la présentation des différentes pathologies sous la forme d’interviews vidéo. Enfin, j’ai ajouté des fonctionnalités communautaires, simples et utiles qui n’existent pas chez mes homologues nord-américains et que je vous laisse le soin de découvrir en allant sur www.carenity.com.

Quelles évolutions à venir pour Carenity ?

Nous avons beaucoup d’idées pour notre développement dans un futur proche. La priorité est que chaque nouveau service ou chaque nouvelle application apporte le plus de valeur possible à nos membres.

Depuis la mise en ligne il y a quelques jours, les premiers retours sont très positifs. Certaines personnes nous demandent déjà la mise à disposition de nouvelles communautés pour répondre à leurs besoins. L’objectif est de proposer prochainement d’autres pathologies chroniques à forte prévalence et certaines maladies rares, en fonction des demandes des utilisateurs. Par ailleurs, nous allons bientôt offrir des services de mobilité via des applications sur tablettes et smartphones. L’international fait également partie des projets importants : une version en Anglais sera disponible avant la fin de l’année et Carenity s’implantera dans plusieurs pays européens d’ici 12 à 18 mois. Tous ces projets passent par le recrutement de talents ayant une formation de médecin ou pharmacien complétée d’un Masters en grande école de commerce ou d’ingénieur. Les recrutements sont ouverts !

Chez Carenity, nous sommes continuellement à l’écoute de nos membres afin d’améliorer les services proposés aux patients. D’ailleurs, j’invite les lecteurs de Buzz e-santé à faire part de leurs suggestions et, naturellement, à parler de Carenity à toute personne susceptible d’être intéressée par ce service utile et innovant.

Pour aller plus loin : www.carenity.com

Carenity est également présent sur Facebook et twitter : @Carenity