Campagne digitale en faveur du dépistage du Sida par Janssen

A l’occasion de la Journée Mondiale de lutte contre le Sida le 1er décembre 2014, le laboratoire Janssen lance une nouvelle campagne virale en partenariat avec Sida Info Service : Clic’n test. Découverte.

Pour favoriser le dépistage du sida, notamment auprès des jeunes, le laboratoire Janssen lance une nouvelle campagne virale, ludique et participative en partenariat avec Sida Info Service : Clic’n test, « pour que le dépistage se propage plus vite que le sida ».

Déployée à l’occasion de la Journée Mondiale de lutte contre le Sida le 1er décembre 2014, cette opération a pour objectif de sensibiliser et responsabiliser le grand public au dépistage en proposant de devenir le messager du « geste qui sauve ». Pour contribuer à cette sensibilisation, un compteur symbolique est mis en place, comptabilisant les personnes qui déclarent s’être faites dépister (sur la base du volontariat) ou qui s’y engage.

clickntest

Le dispositif de cette campagne comprend :

  • un espace dédié sur la page Facebook « Stop au SIDA » et de Sida Info Service
  • une campagne d’affichage, notamment relayée auprès des officines
  • un QR code sur les éléments de communication pour accéder facilement à Clic’n test

Nouvelle version pour le site VIHservices.fr

Mis en ligne en 2012, le site d’information grand public sur le sida VIHservice.fr du laboratoire Janssen évolue à l’occasion de cette Journée Mondiale contre le Sida. Avec un design plus moderne et une ergonomie optimisée, ce site propose de l’information et des services, pour notamment faciliter le dépistage, à l’ensemble des personnes concernées : grand public, patient, aidants…

vihservices

Le site propose notamment :

  • un service de géo-localisation interfacé avec l’annuaire de SIS pour trouver les centres de dépistage et les institutions les plus proches
  • une vidéothèque avec de nombreux témoignages
  • un accès au sérious game VIHdeo game
  • de la documentation en téléchargement

Source : Janssen

TUP : application mobile pour trouver un préservatif

Le laboratoire MSD France, en partenariat avec l’association HF Prévention, lance une nouvelle application mobile pour trouver un préservatif : TUP. Présentation.

TUPPour contribuer à la prévention et à la réduction des risques de transmission du VIH, le laboratoire MSD France, en partenariat avec l’association HF Prévention, a lancé une application mobile proposant une aide à la géolocalisation de préservatifs et de dépistage VIH : TUP.

Cette application gratuite permet de géolocaliser le point de vente de préservatifs le plus proche de sa position, qu’il s’agisse d’une pharmacie, d’un tabac/presse, d’une grande/moyenne surface ou d’un distributeur mis à disposition gratuitement, ou encore dans les plannings familiaux.

Elle propose également différentes fonctionnalités :

  • des conseils sur l’utilisation du préservatif :  Que faire en cas de rupture ? Où ranger vos préservatifs ? Qui ne peut pas les utiliser ?
  • des informations dédiées à l’application d’un préservatif masculin : précautions avant utilisation, comment mettre un préservatif, comment retirer un préservatif
  • Géolocalisation des centres de dépistage à proximité

TUP est une application participative qui propose à chaque utilisateur d’ajouter de nouveaux points de vente  ou d’en retirer. Les données sont mises à jour après vérification et partagées à l’ensemble des utilisateurs.

 

apple store &   Android app on Google Play

Découverte en vidéo :

 

 

Source : MSD France

Le meilleur du digital santé – avril 2014

Découvrez les dernières nouveautés du digital santé francophone au cours du mois d’avril 2014.

meilleur200Nouveaux sites, blogs, contenus et campagnes web

Simulation santé / Serious game

M-santé

Santé connectée

E-santé

Club Digital Santé (#hcsmeufr)

Etudes, enquêtes & débats

Evènements

Si j’ai oublié quelques nouveautés, n’hésitez pas à m’en faire part…

Publié dans Le meilleur du digital santé. Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Leave a Comment »

VIHdeo game : serious game dédié au VIH par Janssen

Dans le cadre du Sidaction qui s’est déroulé du 4 au 6 avril 2014, le laboratoire Janssen a lancé un serious game dédié au VIH et sa prise en charge. Découverte.

Le laboratoire Janssen réaffirme son engagement dans la lutte contre le VIH en lançant à l’occasion du Sidaction 2014 le serious game « VIHdeo game », réalisé en partenariat avec Sida Info Service,  et destiné aux jeunes âgés de 13 ans et plus.

L’objectif de ce serious game ludique est d’ informer le grand public sur le VIH et de responsabiliser les jeunes âgés de 13 ans et plus, notamment lors de situations à risques. Disponible via la plateforme VIHservices.fr et la page Facebook VIH – SIDA, ce jeu permet de sensibiliser aux risques liés aux rapports sexuels non protégés, à la prévention, aux modes de transmission, au dépistage, au diagnostic et à la prise en charge du VIH.

VIHDeogame

Ce serious game se présente comme une histoire interactive et dynamique qui suit le parcours de soins à travers de courtes scénettes. Le parcours s’adapte et évolue en fonction des interactions du joueur : sélection de personnage,  prise de décision à travers des choix multiples , gain de « rubans d’or » pour chaque bonne réponse… A chaque niveau du jeu sont présentées des informations sur les bons gestes à adopter, les droits, les stratégies de dépistage et l’importance de suivre correctement un traitement.

Grâce à l’immersion au sein de ce jeu, par des animations, quizz et messages pédagogiques, le joueur apprend en vivant virtuellement des situations du quotidien : rencontre fortuite, consultation médicale, vie professionnelle… VIHdeo game propose également à l’internaute de découvrir et de mieux comprendre la vie d’une personne séropositive en rentrant dans la peau d’un malade.

Source : Janssen

Le meilleur du digital santé – Novembre 2013

Découvrez les dernières nouveautés du digital santé francophone au cours du mois de novembre 2013.

meilleur200Nouveaux sites, blogs, contenus et campagnes web

M-santé

Quantified Self

Médias sociaux

E-santé

Hôpital 2.0

Pharma 2.0

Club Digital Santé (#hcsmeufr)

Etudes, enquêtes & débats

Evènements

Si j’ai oublié quelques nouveautés, n’hésitez pas à m’en faire part…

Publié dans Le meilleur du digital santé. Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Leave a Comment »

MSD lance l’application Mon Journal Positif

Le laboratoire MSD France a lancé il y a quelques semaines la 1ère application mobile permettant aux patients séropositifs un suivi optimal de leur traitement anti-retroviral : Mon Journal Positif. Présentation.

monjournalpositifDisponible pour iPhone et iPad, l’application mobile Mon Journal Positif se présente comme un outil facile d’utilisation qui permet d’enregistrer les symptômes liés à son traitement du VIH afin de pouvoir les partager et en discuter avec son équipe soignante.

Cette application permet de noter les symptômes qui se manifestent et créer des rapports personnalisés qui retracent leur évolution. Ces rapports peuvent être partagé avec l’équipe soignante qui, grâce à ces informations, pourra mieux accompagner le patient.

Elle permet également de paramétrer des alertes automatiques et confidentielles pour prendre ses médicaments à l’heure et d’enregistrer chaque prise effectuée.

Cette application se décline aussi sous forme de Widget pour un meilleur suivi de son état de santé et une prise en charge globale du patient.

apple store

Source : MSD France

BMS lance un site web pour les femmes séropositives

Le laboratoire Bristol-Myers Squibb a lancé hier le programme européen « She », et notamment un site web, pour accompagner les femmes séropositives.

Développé avec la contribution de femmes infectées, associations et médecins, le site Sheprogramme.fr  participe au programme européen SHE (Strong, HIV Positive, Empowered Women), lancé par le laboratoire Bristol-Myers Squibb.

she

L’objectif de ce programme est d’aider « les femmes et les jeunes filles atteintes, à mieux vivre avec le VIH, à développer leur autonomie et à reprendre confiance en elles, grâce, entre autres, à la mise en place de groupes d’entraide ».

Ce site aborde de nombreuses thématiques : diagnostic du VIH, accès aux soins, relations avec les autres, sexualité, rapport au corps, bien-être, traitements, droits des femmes…

Pour information, en 2010 en France, les femmes représentaient 32% des personnes nouvellement dépistées séropositives, dont 13% ayant moins de 25 ans. En 2009, en France 48 000 femmes étaient infectées par le VIH.

Source : Bristol-Myers Squibb